Maison Française de Cleveland

HISTORIQUE

 

ABOUT US

La Maison Française de Cleveland a été fondée par le professeur Émile B. de Sauzé peu après son arrivée à Cleveland en 1918. C’est à cette date qu’on a établi la coutume des réunions une fois par mois le vendredi soir. C’est alors qu’un professeur d’université ou américain ou français donnait une conférence sur quelque aspect de la langue ou de la culture françaises. En sa capacité de directeur du Département des Langues étrangères des écoles de la ville de Cleveland, M. de Sauzé exigeait que tous les enseignants de langue française assistent à ces réunions. Cet élément de base s’est développé rapidement grâce à l’intérêt manifesté par d’autres personnes qui vinrent s’associer au groupe.

Au cours des années 40, M. de Sauzé persuada le consul honoraire de France, M. Paul Wurzburger, d’accepter l’office de président de la Maison Française, fonction qu’il exerça pendant une vingtaine d’années. C’est au cours des années de sa présidence que la Maison Française s’est affiliée à la Fédération des Alliances Françaises aux États-Unis.

Plus tard, une autre présidente, Mme Eleanor Morse, introduisit la coutume des dîners qui précèdent les conférences. C’est elle encore qui initia le Concours annuel de la Maison Française.

La présidente actuelle, Mlle V. Lillian Politella, est en fonction depuis 1986. La Maison Française continue toujours ses réunions une fois par mois, d’ordinaire le vendredi soir. C’est un dîner suivi d’une conférence en français. Puisque la Maison Française n’a pas de demeure permanente, nous nous rassemblons dans les salles de banquet de grands hôtels, dans les salles d’église ou sur les campus universitaires. Les conférences - toujours en français - sont données par des enseignants ou d’autres personnes de langue française de la région ou par des conférenciers que nous envoie la Fédération. Ces exposés peuvent traiter de la littérature, de l’art, de l’histoire ou de la culture françaises. Parfois on prend pour sujet un autre pays de la francophonie, la Belgique, Haïti, le Sénégal, le Québec. Au moins une fois par année nous offrons un programme de musique française, et une autre fois par année, un film. La Maison Française se joint à la Chambre de Commerce Franco-Américaine pour célébrer la Fête Nationale le 14 juillet.

Pour encourager les jeunes à étudier le français et à s’y perfectionner, il y a tous les ans un événement d’une importance majeure offert sous les auspices de la Maison Française. C’est le Concours, une épreuve à laquelle participent les élèves de high school du Cleveland métropolitain et les étudiants des collèges/universités (undergraduates) du nord-est de l’Ohio. Au secondaire il n’y a qu’une épreuve orale; au niveau universitaire, il y a l’oral et l’écrit. Grâce à la générosité et au support de Mme Odette Wurzburger et de Mme Eleanor Morse, nous pouvons tous les ans remettre des prix d’une valeur considérable à bon nombre d’élèves et d’étudiants de mérite.

À l’heure actuelle, la Maison Française compte environ 200 membres.